Artistes

Diversité : Le projet « Natshiskuataw, à la croisée des chemins »

Quand les cultures se rencontrent… Le Québec est empreint d’un multiculturalisme inouï. C’est une terre où se mélangent les langues et les saveurs, les croyances et les couleurs. Une vraie diversité.

Dans l’effort de créer un espace de rapprochement entre l’interculturalité québécoise et la culture autochtone, le Centre Marie-Gérin-Lajoie et l’organisme Artial : Art & Social ont mis sur pied le projet Diversité : le projet Natshiskuataw… À la croisée des chemins. Le projet propose entre autre un espace de rencontre sous forme d’ateliers artistiques entre des artistes autochtones et des Québécois de différentes origines.

Tambour-+-écritureLe concept ; 4 ateliers artistiques offerts par les artistes autochtones Dolorès Contré Migwans, Moe Clark et Joséphine Bacon. Leurs ateliers auront pour terme l’exploration et la compréhension de la culture autochtone. Ce sera également une opportunité pour les participants d’utiliser l’art comme véhicule pour partager leurs différentes visions du Monde et acquérir une meilleure compréhension de leurs cultures respectives : ce qui les distingue, mais surtout ce qui les rapproche.   

Le projet Diversité : le projet Natshiskuataw… À la croisée des chemins se veut la suite du projet Kchi-gaaming, à travers les océans; qui, dans le même esprit, invitait les participants à s’imprégner des éléments de la culture autochtone et à faire des liens avec leur propre culture.

Les ateliers sont d’une durée de 6 heures, mais peuvent se donner en 2 blocs de 3 heures.

Pour plus d’informations, visitez le site formationnonviolence.org ou communiquez avec le Centre Marie-Gérin-Lajoie : info@formationnonviolence.org – 514-276-4853.