Marie Gérin-Lajoie

Qui est Marie Gérin-Lajoie et quels sont les faits saillants du Centre de ses débuts à aujourd’hui ?

Pionnière du travail social luttant contre toutes injustices et violences, Marie-Gérin-Lajoie s’est dévouée à défendre divers enjeux sociaux.

En 1923 elle fonde au cœur du quartier du Plateau Mont-Royal la communauté religieuse l’Institut-Notre-Dame du Bon-Conseil. Les Sœurs du Bon-Conseil, travailleuses sociales pour la plupart, ont toujours valorisé l’engagement social et la lutte contre toutes formes d’injustice.

C’est en 1996 que la communauté met sur pied le Centre de formation sociale Marie-Gérin-Lajoie (Centre MGL) dont la mission est de favoriser l’engagement citoyen responsable afin de lutter contre l’injustice et la violence sous toutes ses formes. Une religieuse en assure la coordination.

En 2002, l’incorporation du Centre et l’obtention d’un numéro de charité lui confère le statut d’organisme de bienfaisance. Il est officiellement reconnu comme organisme communautaire, autonome et laïc.

En 2008, le Centre reçoit l’accréditation du Centre au Programme d’Action Communautaire sur le Terrain de l’Éducation (PACTE) du Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport québécois. L’accréditation du Centre représente une reconnaissance de la valeur de son travail dans le domaine de la formation continue et lui assure un financement institutionnel récurrent.

De 1996 à nos jours, la mission première demeure toujours la favorisation du mieux vivre-ensemble par le bais d’activités de formation, d’engagement citoyen et de matériel pédagogique afin de lutter contre l’injustice sociale et la violence sous toutes ses formes.

logo