Depuis sa création, le Centre Marie Gérin-Lajoie a mis en place plusieurs projets. Retrouvez-les ci-dessous :

2019

Cinq capsules vidéo ont été créées afin d’imager les différents thèmes du projet. Ces thèmes se retrouvent actuellement dans notre formation Vivre ensemble dans la diversité.

2018

Ce projet a pour but principal est d’avoir une compréhension des façons de faire face aux conflits qui ont marqué le parcours des participants, de comprendre les différentes trajectoires et d’analyser les mécanismes et réactions défensives qui s’y rattachent.

Ce projet de service d’accompagnement était destiné à soutenir la gestion et la résolution de conflits dans les HLM.

Ce projet visait à créer un espace de rapprochement entre l’art autochtone et l’interculturalité et permettait aux participants de se familiariser à la culture autochtone par le biais de l’exploration de différentes formes d’expression artistique.

Ce projet d’une troupe de théâtre formée par et pour les aînés sur le thème de la communication efficace et non-violente a pour objectif d’appuyer la participation et l’inclusion sociale des aînés vivant dans des lieux de vie collectifs comme les HLM et les résidences.

Ce projet a pour objectif de renforcer les savoir-être et savoir-faire des résidents afin de soutenir la gestion autonome des conflits.

2016-2017

Ce projet présente une approche théorique et pratique en prévention de l’intimidation chez les aînés vivant en HLM. Il a pour objectif d’amener les résidents à approfondir leur compréhension de l’intimidation, de les aider à identifier comment celle-ci se vit dans leur milieu et de les outiller pour sortir de cette dynamique relationnelle malsaine.

2012

Ce projet de médiation culturelle a proposé à des personnes immigrantes et québécoises de se familiariser avec la culture autochtone tout en utilisant la création artistique comme véhicule pour partager leurs différentes visions du monde et permettre une meilleure compréhension de leurs cultures respectives : ce qui les distingue, mais surtout ce qui les rapproche.

Engagements citoyens →